La Maison

La Maison

Notre ambition est de témoigner de l'exceptionnel en chacun.

Édéenne

Édéenne

La Maison Édéenne, fondée en 2003 à Paris, réalise des pièces uniques de Haute Joaillerie avec une approche singulière qui bouleverse le monde de la joaillerie traditionnelle.

 

Ses sculptures joaillières encensent les histoires intimes de ses clients privés, puisent dans l'imaginaire collectif ou révèlent les valeurs des grandes marques qui la sollicitent. 

Aux origines de la Maison

La Plongée

C’est au cours de sa première plongée que le destin d’Édéenne se scelle. Perdue dans un tourbillon d’eau, elle remonte trop rapidement à la surface. Pour lutter contre la décompression et malgré la panique, elle doit replonger. 

 

Là, au fond des eaux du Lac Majeur, le temps se fige. Les rayons du soleil du nord de l’Italie percent la surface et créent un arc-en-ciel sous-marin. Les galets se transforment soudain en autant de diamants, saphirs, rubis, émeraudes… 

 

Pour Édéenne c’est une évidence, elle deviendra joaillière.

 

En alliant son audace et ses études en sciences puis en art au savoir-faire français, elle invente de nouvelles façons de penser la Haute Joaillerie.

La Maison Joaillière

Les œuvres de la Maison Édéenne ont été exposées à travers le monde : à deux reprises au Musée de la Légion d’honneur à Paris, au Palais de Tokyo, chez Wako à Tokyo ou à la TEFAF de Maastricht. 

 

En 2013, elle est invitée à créer la collection célébrant le 400ème anniversaire de la maison de Haute Joaillerie Mellerio dits Meller. Puis, en 2014, elle transpose des légendes chinoises en pièces mystérieuses au profit du Grand Magasin de Luxe de Hong-Kong, Lane Crawford.

Édéenne dans le monde

Consacrée « Nouvelle Légende de la Place Vendôme » par le magazine Departure en 2009, elle est également célébrée dans Vogue ou le NewYork Times. En 2015, dans La Tribune des Arts (Genève), Éric Valdieu la cite comme l'une des quatre femmes qui ont marqué l’histoire de la Haute Joaillerie depuis 1900. À l’été 2017, elle fait partie des “New Gem Stars” mentionnées par Vivienne Becker dans le Financial Times.

 

En 2017, Édéenne se voit honorée par la tenue de sa première rétrospective dans son pays natal, présentée par la Banque de Montréal en collaboration avec les Grands Ballets Canadiens de Montréal. 

 
 

Savoir-Faire

Savoir-Faire

Le savoir-faire n'a de sens que s'il est mis au service de l'Art et de la Poésie.

Édéenne

I

Innovations Techniques

La Maison Édéenne repousse sans cesse les limites du savoir-faire joaillier. 

Le pendentif l'Élue dévoile en transparence la pointe de l'épée Excalibur, sans serti, aucune griffe pour soutenir une citrine de 125 carats, réelle prouesse technique.

II

Sculptures Joaillières

Édéenne transcende les matières. Pierres percées, ébène ou corail se transforment en pièces sculptées, uniques et singulières. 

En hommage au Canada à l'occasion du 150ème anniversaire de la Confédération Canadienne. 

Perles, turquoise, cornaline ou ambre, jade blanc évoquent les quatre saisons en des bourgeons, feuilles ou neige qui s'échangent au gré de ses envies sur la branche d'ébène semée de diamants noirs.

III

Pièces Mécaniques

Au fil des années, les pièces de la Maison Édéenne s'animent de mécanismes de plus en plus sophistiqué.

À l'image des pétales de ce lotus qui peuvent se tourner gracieusement, le ballet des corolles dévoilant une perle de jade blanc.

IV

Nouveaux Portés

Pour Édéenne, le rapport au corps est particulier. Instinctivement, elle invente de nouveaux portés. 

Pour célébrer le 400ème anniversaire de Mellerio dits Meller. Édéenne imagine une traîne de corsage mystérieusement suspendue grâce à un système invisible. Une cascade de perles vient délicatement accompagner les gestes de celle qui s'en revêt.

V

Porteur de Sens

"L'œuvre d'Édéenne [...] traduire, à partir d'un savoir-faire unique, les émotions d'autrui afin de rendre hommage à la beauté de la vie."

Michèle Dionne

La bague Koï joue avec la transparence d'un étang de cristal de roche et de bulles de diamants. Le poisson s'observe dans un miroir d'or. Réinterprétation d'une vanité, il nous rappelle que chaque instant est précieux parce qu'éphémère.

Édéenne - 2018 Tous droits réservés